16/11/2011

A long time ago

Je me souviens de cet aborigène, pieds nus, en plein Bush se dirigeant vers moi. Il avait une tête grosse 3 x fois comme la mienne, chaussant l'impossible et mesurant plus de 2 mètres, c'est sûr. Son odeur m'importuna fortement. Qu'importe, sa présence dans ce milieu hostile me rassurait. Aujourd'hui, j'ai ouvert le présent qu'il m'a offert. Une petite sacoche en peau de serpent. A l'intérieur, une poudre rouge. Ce mélange de terre et d'os de kangourou broyés me fait l'effet prévu. Je pense à lui tout le temps...

13:01 Écrit par Elro"V" | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

un petit bonjour en passant....
impatiente de vous voir, la date se rapproche.... j'en aurais presque les mains qui tremblent.... ;)

Écrit par : cline | 16/11/2011

un petit coucou en passant....
impatiente de vous voir.... la date se rapproche.... j'en aurais presque les mains qui tremblent....
;)a++

Écrit par : cline | 16/11/2011

j y pense presque ts les jours :)))
patience !!!! :)

Écrit par : v | 16/11/2011

Les commentaires sont fermés.